Newsletter

Recevez l'actualité abcvert et les offres privilégiées de nos partenaires.
Ethos : la mode éthique bio- équitable

Interview d'Ann Leroux, fondatrice d'Ethos.

La marque française de mode éthique nous reçoit dans son Show room à Fairplace.

 

Le 20 Août 2007

Interview d’Ann Leroux, fondatrice et gérante d’Ethos par Monsieur Vert.

 

Monsieur Vert : Quelles sont les origines d’Ethos ?

 

Ann Leroux : Nous avons créé en 2000 l’association SILA SOLIDARITE*, avec comme inspiration, une phrase prononcée par un ressortissant de pays en développement au cours d’une conférence de solidarité : « Aidez-nous à nous passer de votre aide ».
Cette idée est le principe même du commerce équitable. Le projet Sila a tout d’abord rassemblé quelques amies et membres de la famille qui ont donné de leur temps et de leur argent pour que l'association puisse démarrer, faire ses premiers pas et définir les contours de ses actions qui allaient servir de socle à la création d’Ethos. 

La SARL ETHOS a ainsi été créée en novembre 2002 pour mettre en place le modèle de société décrit dans le projet Sila. Une partie des bénéfices de son activité sera reversée à l'association pour être investie dans des projets locaux au bénéfice de la santé, de l’éducation et pour améliorer les conditions de vie des producteurs et leurs familles.Tri du coton bio equitable

 

MV : Quels sont les produits ETHOS qui illustrent ces valeurs bios équitables ?

 

AL : Dès sa création, Ethos s’est spécialisée dans la création, l’importation et la distribution de vêtements bios équitables. Les produits sont confectionnés et importés d’Inde pour le coton bio et de la Bolivie pour la laine d’Alpaga. A ceux là s’ajoutent quelques accessoires en Raphia de Madagascar. Ainsi, plusieurs chaînes de fabrication profitent de cet échange équitable, solidaire, écologique et durable.

Pour exemple, chez Ethos, la laine d’Alpaga est achetée directement au producteur et est transformée par des artisans tisseurs. Ce projet que nous menons, permet de supprimer des intermédiaires et ainsi de produire moins cher en payant mieux les producteurs et artisans locaux. Le commerce équitable organisé de la sorte bénéficie donc à tous : du producteur au consommateur.

Au delà de ces actions menées en propre, Ethos poursuit activement sa démarche bio-équitable en France. Elle est membre de la Plate-Forme pour le commerce équitable, l’association française qui regroupe des entreprises et associations équitables et aussi membre de MDRGF, une association militant pour la protection de l’environnement et de PAN (Pestidide Action Network)..
Pour Ethos les démarches équitables et biologiques restent intrinsèquement liées car produire éthique signifie prioritairement « produire sans détruire » c’est à dire prendre en compte l’intérêt général humain et environnemental, clés incontournables du développement durable.

Ainsi, ces valeurs bios équitables qui nous ont motivées depuis la création d’Ethos sont aujourd’hui de véritables exigences que nous contrôlons.

MV : Aujourd’hui vous vous définissez donc comme acteur de la mode éthique ?

AL : Respecter les hommes et l'environnement tout en étant branché, c'est ce que propose la mode éthique.

En effet, s'habiller éthique, ce n'est plus seulement faire un bon geste, c'est aussi être dans la tendance. L’alliance de coton bio et du commerce équitable est celle qui traduit le plus fidèlement le principe de la mode éthique. Par effet de mode et suite au constat de la demande des consommateurs responsables, Ethos, s’est donné l’exigence de ne pas oublier le style pour produire éthique. C’est donc dans un esprit fruité, gai, alliant originalité et confort que la collection Ethos est créée. Chaque modèle a sa touche propre qui fait de ces vêtements des créations à part entière. alpaga bio equitable

Ainsi, on est bien loin de nos premiers tee-shirts basiques disponibles en deux couleurs uniquement : le noir et l’écru. Aujourd’hui, Ethos c’est des pièces assorties, superposables et modulables, de belles matières, douces au toucher et agréables à porter ainsi qu’une large gamme de couleurs riches et originales (Paprika, Géranium, Aubergine, Khaki, Grenat…), le tout orchestré par une styliste expérimentée. En plus d’être bio et équitable, il s’agît bien là de mode et de création à part entière. Notre présence sur le prochain Salon du Prêt à Porter à Paris résume bien cette tendance.

 

MV : Quels sont les nouveautés à venir chez Ethos ?

AL : Nos collections s’étoffent chaque année avec des styles et matières nouveaux  (une ligne de coton bio teint avec des plantes naturelles et des motifs faits main, des vêtements en toile épaisse ou en voile de coton ultra fin, travaillé, brodé, imprimé, plissé…).

Les autres nouveautés viendront des relations avec nos fournisseurs. Pour nous aider dans les projets au sud, nous  proposons des missions dans les pays où nous produisons. Ces missions, permettent de contrôler et de d’accompagner les producteurs et les artisans sur place. Réalisées par des étudiants dans le cadre de leur formation,  elles offrent de formidables expériences professionnelles et humaines.

De plus, nous avons pour projet de créer le 1er Alpaga certifié. Le label, encore à l’état de projet garantira notamment le respect de la biodiversité ; ce qui est indispensable pour l’Alpaga qui est dans son milieu naturel en Bolivie.

Enfin, la prochaine collection intègrera des teintures naturelles végétales .

 

MV : Merci à vous Ann et bonne continuation dans la mode éthique !

 

Pour plus d’informations : www.ethosbio.net

Voir tous les acteurs de la mode équitable dans l'annuaire du développement durable

 

 

Formation

Formez-vous au développement durable appliqué à votre métier.

Collectivités, entreprises, acheteurs publics ou privés, profitez de notre expertise pour donner un atout durable à votre mission.

Suite : Formation développement durable

Eco-communication

Informez de manière responsable ! Découvrez nos prestations d'éco-communication :

Conception et impression de brochures, rapports développement durable, signalétique, et organisation d'événements.

En savoir plus : Eco communication